- Toutes les photos utilisées ne sont pas libres de droit. Merci d'utiliser celles de votre propre bibliothèque. 
  
- La page SAMPLE est une page "cachée" qui contient des ensembles d'éléments groupés en "sections": Titre + photo, Icones + texte, texte + icones + vidéo etc. 

Choisissez la section qui est la plus proche de la conception souhaitée puis copier/coller la sur votre page (pour "coller" à un endroit précis, utilisez le clic droit puis Coller). Attention à bien prendre l'ensemble de la section, il vous suffit de sélectionner son panneau extérieur (celui contenant la photo ou la couleur de fond).

Important: chaque section doit contenir précisément un sous-conteneur (groupe d'éléments) avec le contenu de la section. Les marges exterieurzs de ce conteneur définissent l'espace minimale entre les conteneurs.
 
- Le bouton "Horizontale" dans le menu "Sélection" contrôle le centrage automatique d'un élément.

- Pour modifier l'ordre des éléments - ex. mettre un élément au-dessus d'un autre : dans un panneau "relatif" (comme la plupart des conteneurs dans les sections), utilisez l'Explorateur d'éléments de gauche dans lequel se trouvent des "boutons-flèches" verts qui s'affichent quand le changement d'ordre est possible. Voir également les icones en dessous d'un élément et au-dessus du panneau relatif, pour mettre plusieurs éléments sur la même "ligne", modifier l'alignement etc.

- L'ensemble du menu en tête de page est modifiable sur son calque dédié (ex. "Base_MenuRetractable"; il suffit de changer le calque de la page pour utiliser un menu différent). Vous pouvez donc en modifier les rubriques, intégrer de nouvelles puces (par copier-coller des puces existantes) et en changer les couleurs. Cependant il s'agit d'éléments fonctionnant les uns avec les autres, évitez donc de "glisser" de nouveaux éléments pour ne pas "casser" le comportement global du menu (favoriser le copier-coller). 
 
- Pour plus d'informations, consultez la page Wiki:  
 
http://wiki.openelement.com/fr/index.php?title=Chartes_Responsives_%22Centered%22
  
Veuillez supprimer cette notice avant publier la version finale de votre site.

Pour modifier l'affichage, éditez les styles des éléments correspondants (normalement la Zone "Cadre Principale").

Pour modifier les liens du menu, éditez, copiez-collez ou supprimez les éléments-liens dedans.

Pour cacher un élément sans le supprimer, utilisez sa propriété Visible.
Pour "activer" l'affichage d'une flèche, utilisez sa propriété "Visible"
BEAR'S TOWERS
Les quatre amis se rencontrent alors qu’ils ne sont que collégiens. 
 
Après avoir évolué dans diverses formations, ils se rejoignent en septembre 2015, 
marquant le début du groupe Bear’s Towers dans sa formation actuelle.
 
Le groupe entre en studio durant l’été 2016. En résulte un album produit par 
SingleBel de 12 compositions, entre pop folk et folk rock, où viennent se mêler 
choeurs, ensembles de violons et claviers.

En septembre 2016 le groupe intègre le dispositif d’accompagnement musical et 
scénique « Sortie de pistes » à Château Rouge (Annemasse) pour une durée de 2 
ans.

L’année 2017 a été riche en rencontre musicales. Après avoir obtenu le titre de 
Lauréat 2017 du Printemps des Grandes Ecoles (Printemps de Bourges), ils ont pu 
bénéficier d’une semaine d’enregistrement à La Maison des Artistes (Chamonix), la 
structure musicale créée par André et Stéphanie Manoukian. 

2017 leur donna l'occasion de se produire en Angleterre, en Suisse, de réaliser de 
nombreuses premières parties et de fouler les scènes de plusieurs festivals : 
Montjoux Festival, Rock 'n'Poche , Chaina’Zik Festival... Le tout aux côtés de 
nombreux artistes tels que Asaf Avidan, Talisco, La Femme, Fishbach, Diva Faune et 
d'autres.

Cette nouvelle année marque la sortie de leur second album intitulé "Kyma" pour la 
fin de l'hiver, résolument plus rock, sans en oublier pour autant cette touche pop-folk.

Prochaines dates de concert : 
 
 Open Tour - Ninkasi Kao (Lyon Gerland) : 3 avril 2018 
 
Festival Bistanclac (Saint Étienne) : 11 avril 2018 
 
Festival Musilac Mont Blanc (Chamonix) : 21 avril 2018 
 
Brise Glace - Club (Annecy) : 9 mai 2018 
 
Casino Saint Gervais : 19 mai 2018 
 
Club 1999 (Paris) : 9 juin 2018 
 
Espace animation (Marignier) w/ BLACKRAIN : 16 juin 2018 
 
Morillon : 17 juin 2018 
 
Bière et Montagne (Bonneville) : 22 juin 2018 
 
Festival Tous aux Champs : 30 juin 2018 
 
Festival Festirock (Saint André Le Gaz) : 7 juillet 2018 
 
Music’O Jardin (Sixt Fer à Cheval) : 18 juillet 2018 
 
Amancy : 21 juillet 2018 
 
St Pierre en Faucigny : 28 juillet 2018 
 
l’Atelier (Cluses) : 21 septembre 2018 

BELLE ROSCOE
Belle Roscoe est un groupe au parcours indépendant et international. Originaire de Melbourne en Australie puisant ses influences dans le ROCK indé, le Blues & le Folk. 
 
  
À la croisée de Arcade Fire, Fleetwood Mac et Mumford & Sons, Belle Roscoe et sa musique authentique et rafraichissante lui a permis de rassembler une population de fans éclectiques. 
 
Aussi bien en Angleterre, en France qu’en Australie ou aux USA le band a un fort succès. 
 
Formé par Matt et Julia Gurry sa soeur, Belle Roscoe a passé les 5 dernières années en Europe a peaufiner leur son. 
Collaborant avec les meilleurs musiciens Européens 
 
Confiant la réalisation de leur 2ème album “Boom Boom” au réalisateur multi disque de platine Luuk Cox (ayant travaillé entre autre avec Shameboy, Girls in Hawaii, Stromae et MLCD). 
 
Le résultat de cette collaboration est la collision des compositions mélodiques caractéristique de Belle Roscoe avec le monde de l’électronique contemporaine et underground de Luuk Cox.
150 dates en 2016, en passant par les Etats-Unis, les pays Scandinaves, le Royaume-Uni, Cuba et évidemment des festivals et des scènes européennes. 
 
The Secret Garden Party, UK & The O2 Academy Islington, UK Peace & Love en Suède et Le Grand Festival de Jazz de la Havane…

Actuellement en plein travail sur leur 3ème album, de nouveaux titres et un nouvel EP ont été lancés durant cet été. 
 
La sortie de ce 3ème opus est prévue pour fin 2017!

BARRY DIVOLA - WHO Magazine

"Like Fleetwood Mac without the infighting, or Midlake without the indie hype, this Melbourne band know the value of a well-placed harmony and a cantering tune. A bit folky, a bit country, a bit slick pop, this is easy listening without being queasy listening."
DANIEL CRIBB - The Music

"It’s rare that every song on an album is single material, but Belle Roscoe have come pretty damn close."
ELEPHANT
BRASS MACHINE
L’Elephant Brass Machine, le projet fanfare. 
 
Il était une fois une petite grande fanfare... l’Elephant Brass Machine swingue et fait chalouper les corps et les âmes sur un répertoire de compositions et de standards revisités (Thelonious Monk, Keiko Jones, Elvin Jones, Mongo Santa Maria, Richard Galliano, Duke Ellington, John Coltrane, traditionnel Yoruba…). 
 
Composée jusqu’à 8 musiciens, L’Elephant Brass aime jouer sur des carnavals ou le soir pour des festivals de jazz et/ou pluridisciplinaire. Come on !! 
 
Durée de la prestation : 1h30 à 2h.

INDIGO // CLIP 2015/2016 : : Une composition de Jmi Achiary, tournée au studio Alter Notes par le Collectif Hotu mixé par Julien Marques :
L’Elephant Brass Machine en septet / Clip 2011 !
XAVIER V. COMBS
Xavier V. Combs
Bienvenue à Woodstock!
 
 
  
Il a déjà réalisé 2 albums à lui tout seul en tant qu’auteur, compositeur ainsi qu’interprète et fait désormais parti du fameux spectacle musical Welcome to Woodstock. 
 
Puis par la suite en tant que musicien, il accompagne pendant 5 ans l’artiste soul américain 
 
Aloe Blacc dans une tournée internationale! 
 
Il travaille avec de nombreux talents français (Sliimmy, Bertrand Soulier, Axelle Red, La Jeanne, Christophe Maé, Julien Clerc). 
 
Ainsi que sur d’autres continents comme le talentueux John Legend & Rihanna. 

 Son Personnage 
 
Fasciné par le mouvement des “Black Panthers” Jean-Pierre quitte son Aubervilliers natal au début des années 60, direction les États-Unis où il prend le pseudonyme de Jimmy. 
 
Là, il va se consacrer à la lutte pour la défense des droits des noirs. 
 
Mi-voyou, mi-poète, c’est par la musique qu’il va le mieux défendre la cause de ses condisciples. 
 
Il délivre partout où il le peut la “bonne parole” de son idole, Jimi Hendrix. 
 
C’est dans un bar perdu de l’État de New York, qu’il rencontre 5 jeunes français venus assister au plus grand concert de tous les temps…
Welcome to Woodstock – Le Spitch 
 
C’est un spectacle musical consacré à la musique Pop-Rock américaine des années 65/70. 
 
Les plus belles et grandes chansons de cette époque y sont jouées et interprétées en live. 
 
C’est aussi un «revival» des années Hippies. 
 
Ces années folles qui ont joyeusement renversé tous les vieux tabous de la morale d’après-guerre. 
 
C’est à travers l’histoire des chanteurs/acteurs qui interprètent les chansons sur scène, que ce «revival» va s’incarner.

Paul, Corinne, Francis, Martine, Tom et Florence ont 20 ans en 1969. 
 
Ils se sont connus sur les bancs de la fac,
l’année précédente,et ont même vécu ensemble  
les barricades de mai 68. 
 
Liés par la même volonté de construire une société plus libre, plus juste, plus égalitaire, en rupture avec la morale bourgeoise de leurs parents. 
 
Lorsqu’ils apprennent qu’un grand concert, réunissant Canned Heat, Country Joe Mac Donald, Janis Joplin, Joan Baez, Jimi Hendrix, Les Who et tous leurs artistes préférés aura lieu à Woodstock en août 1969, ils décident de partir aux États-Unis. 
 
« vivre sans temps mort et jouir sans entrave » pour 3 jours de paix et de musique… 

50 ans
après l’avènement de l’emblématique festival qui a marqué toute une génération, enfilez vos pattes d’éph’ et vos tuniques à fleurs.
Venez découvrir sur scène Welcome to Woodstock…
+ d’infos sur le site officiel :
GUILLO -
FOLK ALTERNATIVE
Guillo du 95 au Sud-Ouest 
 
VENDREDI 10 AOUT 2018 FESTIVAL MIREDORAMA – MONTPON MENESTEROL (24) FREE 

 « C’est l’histoire anodine d’un gars ordinaire dans un décor banal, au beau milieu d’une gigantesque fourmilière. 

Une scène de la vie courante. Un instantané de la terre et de ses habitants. Un portrait amoureux. Une réaction chimique. 

Une quête métaphysique. Un plaidoyer pour le silence de la nuit. Un rêve éveillé. Une mélancolie. Le plan séquence d’une publicité Ikea ou d’un
chef-d’œuvre du septième art, qu’on observe de loin à travers des carreaux. »
Guillaume Galiana voit le jour dans le Val d’Oise en 1974, 2 jours après  
Noël. 

A 18 ans, il quitte la banlieue nord de Paris et s’installe dans les Landes, avec la ferme intention de poursuivre des études d’anglais mais… 

 Première guitare, premiers textes mis en musique, premier groupe amateur et premier prix d’interprétation lors d’un tremplin organisé du côté de Pau par
la SMAC Ampli. 

Il devient auteur-compositeur-interprète sous le nom de Guillo et fait ses premières armes aux côtés de Francis Lassus (batteur pour Nougaro, Higelin). 

« Le lieu commun voudrait qu’on pose ses valises à la capitale pour devenir artiste. Il aura fait l’inverse. »

En 2007, il est sélectionné pour participer aux 26èmes Rencontres d’Astaffort parrainées par Tété.
 
Il effectue dans la foulée les premières parties de Francis Cabrel sur la tournée Des roses et des orties, puis en lever de rideau pour Emily Loizeau, Juliette. 

En tournée au Québec, il croise la route de Bernard Adamus, Anne Sylvestre, Allain Leprest ou encore 
Pierre Lapointe et commence à se sentir sur scène comme à la maison. 

« Aller faire le spectacle en première partie au Zénith, le lendemain sous le toit d’une grange. Parcourir des kilomètres jusqu’à la prochaine étape,
 
y rencontrer quelques amis éphémères, croiser des modèles. Vivre des concerts épiques, d’autres au forceps.
 
Se faire du bien et faire du bien aux autres.
 
Attirer l’attention, dompter son égo. Assouvir cette pulsion, cette addiction à se sentir vivant : 
Un équilibre permanent entre maitrise et doute, calme et tempête. 
Accueillir les pulsations électriques, particules dans l’air que seul le cœur perçoit. » 

Super 8, son premier album distribué, sort en 2013 (La Bonne compagnie / Socadisc / Idol) et l’amènera à jouer, pendant 3 ans, partout en France et en Suisse : 
Des premières parties de La Grande Sophie ou Vincent Baguian aux concerts intimistes chez l’habitant.
 
Il participe également à des projets parallèles comme La partie à 3 avec Gérald Genty et Askehoug, ou le collectif j’y suis toujours, issu des rencontres d’Astaffort.

De l’Évolution à la Création
En 2016, avec sa compagne et manageuse Audrey Marty, Guillo crée Cinq Secondes : 
 
Une structure associative qui produira son nouvel album Soulage, avec le soutien de la Sacem, l’Adami  
et l’aide du public. 
 
Après une sortie digitale, les onze chansons paraissent en librairies sous la forme d’un livre-disque (Je ne suis pas un long fleuve tranquille, chez LamaO éditions).

Pour le livre-disque 
Je ne suis pas un long fleuve tranquille 
(LamaO éditions) 
2017

Un ouvrage intime, musical, poétique, incluant l’album Soulage (CD/Mp3) ainsi que 30 minutes de Bonus audio. 
 
Guillo y raconte l’origine de ses chansons, à travers un récit original où il fait parler la vie : 
 
« Je regarderais chacun de ses pas sans juger, vous liriez à travers mes yeux. 
 
Je vous dirais par quels chemins il est passé, et vous écouteriez cette histoire, comme on écoute le bruit d’un fleuve. »

INDIALUCIA
∼ Indialucia ∼ 
 
Un projet musical international réalisé par un guitariste de flamenco du nom de Miguel Czachowski, ce même band qui a brillamment mélangé la musique indienne traditionnelle avec le flamenco d’Andalousie.
Il donne des concerts dans le monde entier depuis 1999. Ces membres sont de formidables musiciens originaires de Poland, d’Inde et d’Espagne.
Leur répertoire exprime à la fois la fusion humaine et musicale de ces cultures. 
 
L’improvisation et le rythme sont les éléments communs aux deux styles et sont essentiels à la pérennité de cette musique. 
 
Piano, basse, flûte et danse… En 2016, ils ont commencé à tourner avec l’orchestre classique donnant une nouvelle dimension à la musique symphonique. 
 
Ils ont sorti deux albums primés, Indialucia & Acatao. Nommés tous les deux prix du deuxième meilleur album de l’année par la radio polonaise. 
 
La musique a été utilisée comme bande originale du film américain The Boondock Saints II.

PARAS SHARMA - JAM Magazine

"It's one thing to say that music has no borders. But musicians from Poland, Spain and India fusing Flamenco and Indian Classical together...now that just takes the aforementioned statement to a whole new level. I am referring to a phenomenal musical entity which goes by the name of Indialucia, which has intrigued and fascinated me for over a year."
Le groupe a joué dans plus de 34 pays incluant les pays d’Europe, l’Asie ainsi que l’Amérique du Nord au Sud du continent. 
 
Dans plusieurs grandes places très connues comme le Lincoln Center (New York), Skirball Center (New York), Eisemann Centre Theatre (Dallas), Herbst Theatre (San Francisco), Auditorium Lisner (Washington, D.C.), The Egg (Albany), Harris Theater (Chicago), Royal Albert Hall (London), National Theatre (London), Templo de Debod in Madrid, Esplanade Theater (Singapore), AKG Hall in Trivandrum (India), Kamaraj Auditorium in Madras (India), Teatro di Vicenza (Italy), Cemal Resit Rey (Istambul), Philharmony of Kazan (Russia) et beaucoup d’autres !

TREVOR REEKIE - Radio New Zealand

"Amazing musicianship! Indialucia present the connection between Indian raga and Spanish flamenco in a truly mesmerizing fashion and succeed in pushing the limits of the collaboration with improvised passion and precision."
Ils ont eu la joie de performer avec de grandes légendes comme Jorge Pardo, Paquito Gonzalez, L. Subramaniam, Domingo Patricio, Leszek Mozdzer, Vishwa Mohan Bhatt, Kavita Krishnamurti etc…
JESSE COOL
Artiste confirmé de la scène reggae underground avec plusieurs centaine de concerts à son effectif.
Chanteur du mythique Sun Djata Sound et du groupe Yorou, Jesse Cool aborde le reggae avec singularité, du roots au new-style avec des sonorités africaines et indiennes. 
 
Ces scènes ?
Les Francofolies, le MCM Café, le Printemps de Bourges; il aura même fait les 1ères parties de Dennis Brown, Culture, Ijahman… 
 
Sa force ?
Des textes puissants, des mélodies percutantes, une ambiance festive.
 
Il a collaboré avec de nombreux artistes comme Big Dady, Raggasonic, Earl Sixteen.

De superbes vibes, un live fort et des émotions garanties!
SON FACEBOOK
LYNCH
THE ELEPHANT
 Des harmonies réverbérées, une batterie aux pulsations binaires, impeccable et magnétisante et un clavier qui ajoute une touche rétro, Lynch the Elephant livre une synthpop colorée qui fait instinctivement trépider. 
 
On sent l’influence de la vague électro-pop anglaise, comme Metronomy ou Foals mais aussi française, avec Phoenix et M83 ainsi que celle des mythiques eighties, Joy Division en tête. 

Toute la magie de Lynch the Elephant réside dans le fait que chacun de leur titre aurait pu être un tube des années 80, sans pour autant perdre cette modernité aérienne qui résonne dans chaque sample.
 François Fleury (chant, guitare et clavier), François Charnot (batterie) et Laura Geffroy (chant et clavier) définissent leur musique comme atmosphérique et colorée. 
 
Lynch The Elephant surfe sur les courants synthpop et electro, héritage de la new wave des années 80 tout en conservant un coté rock en trame de fond. 
 
Leur nouvel EP PIECES sort le 23 octobre 2017. 

Prochaines dates de concert : 
 
 Synesthète - seuls (Grenoble) : 7 avril 2018

Brin de Zinc (Chambéry) : 18 avril 2018

L'engrenage (Grenoble) : 19 avril 2018

Les passagers du Zinc (Besancon) : 25 avril 2018

L'Aérogare (Metz) : 26 avril 2018

La Péniche Cinéma (Paris) : 28 avril 2018

Mini festival local (Saint Pierre d'Albertville) : 23 juin 2018

LEUR FACEBOOK
GEORGES SEBA &
LE CHOEUR GOSPEL DE PARIS
Georges Seba est indéniablement l’homme de « chœur » repéré depuis quelques années sur les scènes françaises aux côtés de grands noms. 
 
Mais c’est aussi l’homme de « cœur » repéré sous différentes latitudes aux côtés de grandes causes. 
 
Musicien hors pair qui nous vient du plus vieux de nos continents. 
 
Le berceau du monde, tellement riche en rythmes & traditions… et cela s’entend bien sur! 
 
Métis d’origine camerounaise, il a derrière lui une solide carrière musicale qu’il a mené sur plusieurs des cinq continents.

Aujourd’hui cela lui permet d’offrir une musique aussi variée que colorée. 
 
Ses sonorités se veulent à la fois modernes et traditionnelles car elle puisent dans l’immense richesse des musiques africaines, européennes… bref, internationales. 
 
À la fin de ses études universitaires Georges décide de faire de ce talent un vrai métier.

Au final reconnu et réputé sur le sol africain, il y détient un public élargi grâce à ses 7 albums et son DVD « live » qui lui ont conféré une solide réputation. 
 
Il c’est imposé avec le temps et a remporté de belles palmes qui l’ont rendu très populaire. 
 
Devenu spécialiste d’un rythme traditionnel Sud-Camerounais.

Georges Seba fut surnommé le « King du Bikutsi » avec le tube «Abakuya» repris par 
 
Yannick Noah dans son DVD « live ». 
 
Le public Afro-Antillais lui est désormais acquis et fidèle avec des titres comme 
 
« Ce n’est pas difficile » ou « Barrécollé» et par la suite d’autres tels que « Je suis fâché » 
 
(disque d’or d’Abéti Massikini) 
 
Fort de cette belle expérience, Georges Seba est arrivé en Europe afin de concrétiser cette prometteuse carrière en France et s’est installé sur la Région Parisienne.

France & USA 
 
• Paul Simon : Studio – Arrangements guitres pour le titre « Proof » de l’album « Songs of the saints » 
 
• Shakira : Studio – Arrangement de la version originale de « Waka-Waka » (hymne de la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud) – Version appelée « Zangalewa » du groupe éponyme came rounais 
 
• Puff Daddy : TV 
 
• Mariah Carey : TV 
 
• Dee Dee Bridgewater : Scène à l’Olympia 
 
• Sixun : Scène + DVD et Album live – « Sixun fête ses 20 ans à la Cigale » 
 
• Nicole Croisille : Scène – Tournée des spectacles : «Black et Blanche» & «Juste pour Voix» 
 
• Yannick Noah : Studio + Arrangements et direction des choeurs des albums + Scènes 
 
• Céline Dion : Studio – Albums français « D’eux » et « S’il suffisait d’aimer » 
 
(direction des choeurs) + Scènes + TV 
 
• Barbara : Studio – Album opus n° 11 – « Il me revient » 
 
• Michel Sardou : Studio – Album « Du plaisir » 
 
• Charles Aznavour : Studio 
 
• Garou : Studio – Album « Reviens » 
 
• Nino Ferrer : Studio + TV + Arrangement Gospel du titre « Mirza » 
 
• Florent Pagny : Studio + TV avec Carole Fredericks sur « Happy Day » 
 
• Lara Fabian : Studio + TV 
 
• Jean-Jacques Goldman : Studio + TV 
 
• Maxime Le Forestier : Studio + TV 
 
• Hugues Aufray : Studio + TV 
 
• Enzo Enzo : Studio + TV 
 
• Francis Cabrel : TV 
 
• Sylvie Vartan : TV 
 
• Alain Souchon : TV 
 
• Michel Jonasz : TV 
 
• Gérard Lenorman : TV 
 
• Philippe Lavil : Studio 
 
• Maurane : Studio 
 
• Demis Roussos : Studio 
 
• Pierre Perret : Studio pour le titre « Le riz pilé »

LYA-DIA
LYA-DIA, musicien auteur compositeur,

a joué pour des personnalités artistiques telles que Steve Wonder et Percy Sledge.
Considéré comme le bobby Mcferrin africain, virtuose vocal, guitariste et percussionniste d’exception, il excelle dans l’art de l’improvisation et des mélodies.

A voir et à écouter absolument.

LYA-DIA a joué au : 
 
Musiques Métisses  
d'Angoulême
 
New Morging
de Paris
 
Fesman
de Dakar
 
Festival du Jazz
de Sally. 
 

A fait les 1er partie de : 
 
Jacques Higelin, 
 Waillers, 
 Burning Spear, 
 Gilberto Gil, 
 Manu Dibango.

PROPHET
Prophet est un duo austro-américain,
composé de Florence Villeminot (Hold Your Horses) et Philippe Monthaye (Chicros).

Influencé par Philip Glass, Moondog, Laurie Anderson, Robert Wyatt, les Kinks, les Boo Radleys ou My Bloody Valentine, Prophet l’est aussi par le courant pictural nabi : ne rien s’interdire, et surtout pas l’ambition de mettre du sacré et du spirituel dans la musique. Phantom Pain sera le premier EP du groupe : le « membre fantôme », c’est celui qui a été amputé mais dont on ressent toujours la présence. Ici, c’est une métaphore de la séparation — l’être aimé n’est plus là, mais on le ressent toujours.
Levez les yeux au ciel et contemplez les étoiles ; il se pourrait bien que certaines d’entre elles pénètrent l’atmosphère terrestre et amènent de nouvelles formes de vie sur notre terre. Prophet se fait le porte-parole de ces sonorités extraterrestres, perdues entre mélodies synthétiques et plaisirs artificiels. Une promenade dans une dimension parallèle, entre douceur et noirceur. 
 
 Là où l’on flotte sans jamais toucher le sol, où la vue se trouble et le brouillard envahit l’atmosphère pour mieux nous faire perdre tous nos repères. Et l’envie de se laisser faire, de voir si le tunnel a une issue, devient une obsession autant mélodique que morale. Rien ne sert de lutter. Autant se laisser porter. 
  
« Phantom Pain » est un disque dur, qui met les nerfs à rude épreuve, mais ne cesse de créer ce sentiment perturbant d’éprouver un plaisir insatiable en l’écoutant. Un miroir de nos pensées les plus tourmentées, entre ombre et salut.

LEUR FACEBOOK
KYEKYEKU & Ghanalogue Highlife
Kyekyeku & Ghanalogue Highlife c’est le retour de sons chaleureux qui rappellent une époque où les musiciens traditionnels ghanéens se sont branchés et se sont tournés vers des instruments électriques, créant quantité de musique délicieuse remplie de lignes de guitare, d'orgues farfisa, de solides motifs de guitare basse et de batterie, le tout ponctué par des sons incisifs de cuivres, pour créer un son connu au Ghana comme le Highlife (le nom utilisé pour décrire la musique ghanéenne construit autour de styles folkloriques mélangés avec du Funk, de la Soul et du Jazz, et qui donna naissance à l’Afrobeat et l’Afrofunk).  
Ce projet revendique une palette sonore flottant entre le passé, le présent et le futur; réintroduisant fièrement la musique vintage Highlife de la fin des années 70 aux années 90 et créant un lien avec la musique Afro-urbaine récente.  
Selon Kyekyeku, le leader du projet, «notre besoin de refaire cette musique provient de la discontinuité et du fossé créés entre l'ère précédente et l'ère moderne, largement attribuables aux coups d'État, aux couvre-feux, aux transitions religieuses et à l'exode massif des musiciens à l'étranger ».  
Kyekyeku & Ghanalogue Highlife rétablit ainsi un lien et crée une musique Highlife urbaine moderne; follement aimée au Ghana et appréciée internationalement.
Peut-être avez-vous eu déjà la chance d'entendre les ré-éditions de Highlife et d’Afrofunk des labels tels que Strut et Crammed Disc etc. d’Ebo Taylor, Pat Thomas et K. Frimpong, artistes du Ghana. Voici un jeune groupe qui va vous transporter avec de la musique issue du passé, à savourer dans le présent tout en se projetant dans le futur.
LEUR FACEBOOK
I SENS & THE DIPLOMATIKS
I SENS est un auteur – interprète français,
originaire de Normandie, évoluant dans un style Reggae – Hip hop – Dancehall.

Dès son plus jeune âge, il pratique plusieurs instruments (batterie, piano et basse) avant de mettre en marche sa plume. Il découvre très vite la musique reggae, sa culture et les sound system qui l’enchantent. 
 
Ayant soif de découverte et de partage, il entreprend plusieurs voyages entre 2010 et 2013 : le continent africain riche d’une culture bien différent de l’Europe et l’Australie où la musique reggae est très présente. Ces années sont celles de nombreuses rencontres pour I Sens : Takana Zion, Ledieuduçoleil et Tiken Jah Fakoly l’ont motivé à approfondir son investissement dans la musique reggae; Shifty du Sativa Sound l’a initié au plaisir du studio ainsi qu’aux dates en sound system; enfin, il rencontre Chant Down Sound et Mista Savona dont l’expérience dans les soirées Reggae est très forte. 
 
A son retour de voyage, I Sens approfondie son écriture et se produit régulièrement sur scène avec Sativa Sound dans le nord de la France, les Alpes en hiver et les Landes l’été, notamment aux côtés de Ma’J, Mardjenal ou Aya Waska. Son plein investissement lui permet de figurer dans les 10 sélectionnés du Farwest Reggae Contest organisé par Irie Ites et Sound Dynamik (Le Mans, 72) en 2014.
Cette même année, I Sens continue ses dates en Sound System avec notamment en première partie de Lyricson ou encore Elephant Man. Son arrivée dans les Landes lui permet de rencontrer le groupe « The Diplomatik’s » et proposer une formation live Band. 
 
En 2015, I Sens travaillera le projet qu’il détient en tête depuis ses voyages : FROM THE LIGHT MIXTAPE (10 titres) disponible pour tous en libre téléchargement. 
 
De nombreux évènements s’en suivent : une première de Yaniss Odua avec le groupe, les programmations aux festivals Reggae Sun Ska (33) et Musicalarue (40) mais surtout une tournée d’été sur une majeure partie de la Métropole. 
 
2017 est l’année de la maturité : le groupe remporte le XL Tour #4 mis en place par le Réseau SMAC des Landes ainsi que le Tremplin Bayonne Live 2017 mais surtout, « Cycle » voit le jour. Il s’agit d’un EP 6 titres composé avec The Diplomatik’s et BigRasProd, projet plus personnel regroupant deux années d’inspiration commune. 
 
Retrouvez I Sens & The Diplomatik’s en live toute l’année avec un show dynamique mélangeant des sonorités reggae tant roots qu’énergique, assaisonné de dancehall et son flow hip-hop !

LEUR FACEBOOK